Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
29 août 2015 6 29 /08 /août /2015 14:14

AGIR

Des forêts et des hommes

coupe_gde_verriere.jpg

En Bourgogne, un groupement se démène pour la sauvegarde des feuillus du Morvan.

Pour contrer l’invasion des résineux, il rachète des hectares de forêts.

 

© Claire Jachymiak pour La Vie

PHOTOS CLAIRE JACHYMIAK POUR LA VIE

LUCIENNE HAÈSE, fondatrice du GFSFM : « Les citoyens doivent agir pour interpeller les décideurs. Nous prouvons l’efficacité de l’action commune. »

THIERRY COLIN, cofondateur du GFSFM : « Notre gestion proche de la nature est rentable, mais nous ne versons pas de dividendes à nos membres. »

CYRIL BRULÉ, architecte morvandiau :

« Je refuse de me plaindre de l’enrésinement et la coupe rase de nos forêts sans agir concrètement. »

Les forêts feuillues traditionnelles du Morvan sont menacées. Dans ces paysages forestiers aux verts nuancés, les aiguilles des sapins remplacent désormais les étendues de hêtres, de chênes

et de merisiers. Coupes à blanc de ces derniers, vente au plus offrant et plantations d’arbres résineux : tel semble être le sort des forêts régionales. « C’est un désastre pour l’écologie, déplore Lucienne Haèse, cofondatrice du Groupement forestier pour la sauvegarde

des feuillus du Morvan (GFSFM). Comme les sapins poussent plus vite, de nombreux   propriétaires en plantent, espérant obtenir un important rendement économique. »

Mais semés en monoculture et traités aux pesticides, ces sapins provoquent une acidification des sols et une perte de biodiversité. « Les arbres n’ont pas vocation à être uniquement utilisés comme ressource énergétique », s’insurge Thierry Colin, l’autre fondateur du GFSFM.

Créé en 2003, ce dernier a empêché le rachat de la forêt de Montmain, à Autun, par des investisseurs étrangers à la commune. Après une campagne acharnée, à coups de pétitions citoyennes, le groupement s’est vu octroyer 32 ha du domaine. Les 240 ha restants

sont devenus propriété de la mairie d’Autun et d’un troisième acteur local, avec lesquels le GFSFM a passé un accord de gestion écologique.

Propriétaire au total de 15 forêts, soit 230 ha répartis sur quatre départements, le groupement ne compte pas s’arrêter là : « Nous voulons continuer d’acheter des forêts, même au-delà du Morvan », détaille Lucienne Haèse.

Un autre cas, celui de Villiers-en-Morvan, est symbolique du rapport de forces de cet univers opaque. « Nous avons appris que la forêt qui englobe notre village allait être rachetée, se rappelle Cyril Brulé, l’un des habitants. Alors, nous, les quelques 50 habitants, avons investi dans le groupement, qui a pu racheter 5 des 300 ha. » Les villageois et les 500 autres souscripteurs se retrouvent une fois par an pour l’assemblée générale du GFSFM.

Au programme, conférences, repas bio et... balade en forêt, bien sûr.

« C’est important que les personnes se sentent concrètement impliqués, insiste Lucienne Haèse. Ils n’ont alors qu’une seule envie : persévérer ! »’

POUR EN SAVOIR PLUS

Groupement forestier pour la sauvegarde

des feuillus du Morvan (GFSFM),

1 rue des Pierres, BP 22, 71400 Autun.

www.sauvegarde-forets-morvan.com

OLIVIER LEVRAULT

LA VIE

20 AOÛT 2015 11

n'hésiter pas à suivre les autres liens sur le site

 

 

 

Partager cet article
Repost0
6 juin 2015 6 06 /06 /juin /2015 22:23
Partager cet article
Repost0
7 mars 2015 6 07 /03 /mars /2015 19:19
Partager cet article
Repost0
28 juillet 2013 7 28 /07 /juillet /2013 19:15

A Planay en Côte d'Or hier soir vers 20h10 un vent violant s'est levé 

sa vitesse de 137 km/h pendant quelques minutes a coupé littéralement ce tilleul plusieurs fois séculaire .

Cet arbre remarquable de plus de 400 ans appelé tilleul de SULLY a une circonférence de 7,5m est classé dans les arbres les plus remarquables.

 Vers 1600  Henri IV  ordonne à son meilleur conseillé, Sully, de planter dans tous les villages de France un tilleul ou un orme.

C'est avant tout un centre de rassemblement communautaire du village:

- lieu de basse et haute justice

-lecture de la justice

-collecte d'impôts

-centre de rassemblement pour écouter les édits royaux ou les décisions des seigneurs      locaux

-lieu de festivités, de rendez-vous

-fêtes religieuses

 

 Sous la révolution il devient arbre de la liberté.

 

voici quelques photos de son emputation:

 

IMG_0947a.jpg

 

 

 

IMG_0949a.jpg

 

 

 

 

 

 

IMG_0958a.jpg

IMG_0951a.jpg

 

 

IMG_0959a.jpg

 

IMG_0965a.jpg

IMG_0964a.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Changement climatique, catastrophe naturelle, voilà que sera notre mal vivre dorénavant

et que restera t'il de ces repères si anciens et si protecteurs ?

 

voici une nouvelle qui a été écrite sur ce vénérable arbre

 

                                         Le Vieux Tilleul.

 

Il est là, sur la place, ombrageant l'été les maisons d'alentours, et quand vient la brise, ses longs rameaux décharnés laissent sur le sol durci une épaisse couche de petites feuilles jaunes. C'est sous ses branches que la jeunesse prend ses joyeux éclats; c'est là que s'élèvent les reposoirs de la Fête Dieu; c'est là que garçons et filles dansent les jours de fête, aux sons plus ou moins harmonieux d'un orchestre villageois.

C'est là enfin que les braves paysans viennent les soirs d'été fumer leur pipe en causant de leurs travaux, des nouvelles, et parfois de la politique. Il semble que les hommes des champs se ressouviennent qu'autrefois leurs ancêtres délibéraient chaque dimanche sous l'ombrage du vieux tilleul. Quand vient l'époque des chaudes journées, les moineaux cherchent dans les rameaux du vieil arbre un asile de fraîcheur, et quand le temps des frimas arrive les chouettes s'y donnent rendez-vous.

Arbre trois fois séculaire, combien j'ai vue à venir m'asseoir sous ton ombre et rêver aux choses du passé. Tu deviens pour moi l'image du passé qui progresse, grandit et que rien n'abat. Près de toi viennent s'abriter les moineaux, et parfois  aussi les timides amoureux.

Ton ombre bienfaisante cache bien des mystères et garde bien des confidences. Continue de grandir et d'abriter la petite place, en laissant cependant une part du soleil à ton jeune frère qui lui aussi est un symbole de liberté.

 


 


 

 

Partager cet article
Repost0
17 novembre 2012 6 17 /11 /novembre /2012 20:28

pour changer un peu, aujourd'hui je vous propose un château :

 

ces vieilles pierres qui font aussi partie de notre patrimoine si riche en Bourgogne...

 

l'Hôtel d'UZES,

 

La cour et la façade sont tout ce qui reste d'un ensemble beaucoup plus vaste et

qui fut morcelé au cours des siècles.

Cette maison doit son nom à Louise de Clermont qui épousa en secondes noces,

Antoine de Crussol, Duc d'Uzes et qui fut Comtesse de Tonnerre pendant 56 ans.
Louise et Antoine d’Uzès ont été des bâtisseurs, mais c’est à Maulnes, au cœur de la forêt, qu’ils ont choisi d’édifier leur château du Tonnerrois.

La date de 1533, gravée lors de la restauration de 1888, ne fait pas l'unanimité : les particularités architecturales évoqueraient plutôt la deuxième moitié du XVIème siècle.

L'Hôtel semble avoir été édifié par un riche bourgeois (Jean Canelle - 1503-1562), receveur des aides et tailles à Tonnerre, après 1556.

Ses descendants l'occupèrent jusqu'en 1651. Louise de Clermont, amie des Canelle,

y aurait simplement séjourné à plusieurs reprises.

L'inscription latine est un verset du psaume 126 : "Si le Seigneur Dieu ne garde

cette maison c'est en vain que veille son gardien". Peut-être est-ce une allusion au terrible incendie qui ravagea une partie de la ville de Tonnerre en 1556.

L'édifice fut acheté par la Caisse d'Epargne en 1879. Une restauration eut lieu

en 1888 qui suscita bien des controverses; de cette époque datent les deux statues latérales.

 

Fenêtres à meneaux, tourelle à encoignure, lanterneaux, niches, coquilles, frises ornées avec une délicatesse extrême, d'arabesque, de faunes... toute la décoration de ce monument en fait un bel exemplaire du raffinement de la Renaissance.

Cet hôtel particulier est la maison natale du Chevalier d'Eon.

 

je vous joins son site où vous retrouverez toutes sortes d'informations complémentaires :

 

 


Maulnes

 

 

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog de Bien Vivre à la Campagne et pour cette année le 8 juillet La Fête du Lac de Marcenay
  • : Proposer à nos amis des informations et des réflexions sur l’environnement, notre patrimoine, des adresses sur les bons produits de notre région, la Bourgogne …
  • Contact

Recherche

Archives